Donation Information

Donor Information

Just a moment while we redirect you to PayPal 
Just a moment while we process your donation 
Just a moment while we process your donation 

If you would like to make an offline donation, you can send a check to the following address:

KlbTheme
1234 Example Street
Los Angeles, CA 90049

Thank you for your generous donation.

Just a moment while we process your donation 
Thank you an email with instructions has been send to your email address
Please insert all the required fields
Please insert correct email
Please fill in a valid amount

Il y a 2 ans de cela, l’association BADR avait pour rêve de construire une maison écologique à une famille nécessiteuse. Aujourd’hui avec beaucoup de fierté le projet Dar Khadija prend enfin forme, et le rêve devient petit à petit réalité.

Avant toute chose, situons notre destination sur la carte. Peut-être, comme nous, n’aviez-vous jamais entendu parler du Henchir Ichoun.

Situé à Sejnane, au Nord-Ouest de la Tunisie sur les hauteurs du massif de Mogod, ce village domine la plaine verdoyante et les bocages champêtres. 

Localisation de Dar Khadija

Malgré une pauvreté dominante, Henchir Ichoun reste un lieu où l’on vient faire le plein de tranquillité et une reconnection à la nature, à défaut de 4G ou de Wifi.

Ces atouts environnementaux nous ont inspirés à y créer un circuit écotouristique visant ainsi à établir un tourisme responsable dans la région.

Pour cela et à titre de démonstration, nous nous sommes prêtés nous-mêmes au jeu d’explorateurs. L’expérience s’est entamée par la visite d’un barrage nommé Oued El Melah, cet ouvrage inauguré en 2015 se situe à 4km du village.

Un peu plus loin, ayant longé le ravin par lequel l’oued se fraie un passage à travers  les collines, nous avons alors découvert une forêt couvrant une partie de la montagne, véritable réservoir de biodiversité et trésor écologique.

Après avoir profité d’un décor pittoresque et comme tout effort mérite réconfort, nous nous sommes rendus chez Khadija, où nous attendait toute sa famille.

En utilisant les produits du terroir cultivés chez elle, on nous a servi un festin savoureux, accompagné de pains “tabouna” et “mléwi” que notre hôte a préparés à base d’ingrédients provenant du marché de Sejnane. En addition à tout cela, elle nous a proposé un miel issu de l’apiculture de ses voisins, qui tachaient de créer un commerce local. Cette exposition de produits ajouterait donc au projet l’avantage de faire bouger la dynamique économique au sein de la région. 

Ce qui fait la magie du village, c’est un tout, une alchimie entre la beauté, la chaleur du lieu et l’hospitalité de nos hôtes. En effet, nos esprits restent tous marqués par une scène très émouvante, durant laquelle, lorsqu’un membre de l’association a offert à Khadija quelques grains d’un blé ancestral et rare. En réalité, ce qu’il lui offrait était la possibilité de moissons à venir, et donc celle d’atteindre l’autonomie alimentaire un jour. 

C’est dans ces traces laissées que réside l’importance de la composante humaine quant à ce genre de circuits touristiques.

Échanger avec eux, entendre leurs maux et difficultés, découvrir leur quotidien, voilà l’occasion idéale de tisser des liens avec une population et d’établir un rapport humainement solide.

Pour terminer la journée en beauté, nous nous sommes rendus à la fameuse plage de Cap Serrat, à environ 20 minutes du village, afin de profiter d’un cadre enchanteur entouré de paysages vierges.

Sur la route de la plage, nous nous sommes arrêtés pour acheter quelques articles de la fameuse poterie de Sejnane, récemment inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Là encore, nous avons été reçus avec générosité par des femmes artisanes qui ont un grand coeur. 

La journée a été riche en émotions, et a laissé une collection de souvenirs gravée dans nos têtes. 

À présent, notre but est de revivre cette belle expérience autant de fois qu’il faudrait pour tracer le circuit idéal, et recréer le voyage qui permettrait le plus de moments précieux à nos futurs aventuriers. 

Enfin, il nous tient à coeur de préciser qu’aucun bénéfice ne sera versé à l’association, puisque le séjour chez Khadija sera entièrement pris en charge par nos hôtes, et ce dans l’optique de leur garantir une autonomie financière totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *