Catégorie : Non classé

*|MC:SUBJECT|* *|MC_PREVIEW_TEXT|* Newsletter | Juin 2019 Quel plaisir de vous retrouver en ce début du mois de Juillet pour vous communiquer les activités du mois passé ! Ce mois a été marqué par le début de la campagne de communication autour du projet « Dar Khadija », par l’adhésion au réseau Chabaka et par l’obtention d’un matricule CNSS.

Trois mois après le lancement du projet “Offrons leur le soleil”, nous avons assisté le samedi 11 mars 2017 à l’installation des panneaux solaires chez le principal bénéficiaire. Ce projet aidera trois familles à atteindre l’autonomie énergétique en leur fournissant de l’électricité presque gratuite pour l’éclairage, le chauffage et la cuisson des aliments (grâce à

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mission de notre association qui consiste à aider les familles pauvres à devenir autonomes dans plusieurs domaines, en particulier dans le domaine de l’énergie. Les bénéficiaires de ce projet sont des habitants du quartier El Wassaiya, près de Sbeïtla, dans le gouvernorat de Kasserine. Nous visons en particulier

PAR CHÈQUE OU EN ESPÈCE Aller à l’agence la plus proche de la Banque Zitouna et donnez: ● Un chèque au nom de : Association BADR● De l’argent en espèce par versement direct Utilisez le RIB ci-dessous PAR VIREMENT BANCAIRE Émettez un virement bancaire depuis votre agence bancaire ou par internet. Utilisez le RIB ci-dessous PAIEMENT EN LIGNE

Plus qu’un phénomène de mode ou d’époque, dans la Tunisie profonde, le développement durable est une nécessité. Le modèle actuel n’est pas durable… Lorsqu’un des villages des « régions de l’ombre » est enfin raccordé au réseau de la STEG, c’est la grande joie des pauvres habitants ! Une joie qui s’estompe dès l’arrivée de

Les fées de l’alfa est un projet d’autonomie financière. Le projet consiste à aider un groupe de filles du quartier d’El Wassaiya, à commercialiser des articles artisanaux en alfa. Nous avons eu l’idée de lancer ce projet lorsque Dorsaf, la fille de Allala nous a montré quelques‐unes de ses créations. C’était le jour de l’installation